Alerte: nouvelle extension Hearthstone

Comment sais-je que Hearthstone compte une nouvelle extension? Il faudrait que je sois complètement sourde, aveugle ou débile pour louper ça.

Dès qu’une nouvelle extension est annoncée, mon mari et ses amis se lancent dans une session Photoshop. Ils s’amusent alors à remplacer les têtes des nouveaux personnages avec leurs propres visages, et s’émerveillent de voir à quel point la barbe de Thrall ou la poitrine de Jauna leur vont bien.

Ensuite, comme un écolier qui serait fier de montrer à sa maman son vingt sur vingt en dictée, il m’envoie ces créations complètement folles sur Whatsapp.

Il ne me reste qu’à faire semblant de trouver ça génial et drôle, mais en vérité je suis soulagée qu’il épargne nos photos de vacances de ses talents Photoshop.

Des stalactites en plein été

Il s’ensuit alors d’intenses manifestations de joie les jours qui suivent, pas uniquement sur mon fil d’actualité Facebook, mais aussi dans notre appart. Et comme la nouvelle extension porte le doux nom de «Chevaliers du Trône de glace», l’épée Frostmourne est déjà accrochée sur le mur et les stalactites pendent du balcon. Adieu IKEA, paradis de la décoration.

Je prends en charge qu’une toute petite partie du loyer vue que les colonnes sarcastiques que je publie en ligne sur esports.ch ne paient pas assez. J’accepte donc qu’il s’improvise décorateur d’intérieur chez nous.

La tolérance dont je fais preuve à ce sujet fait rapidement place à mon ignorance, et j’en viens presque à oublier toute cette histoire avant la sortie de l’extension. Mais mon premier réveil, qui sonne à 4h45, est là pour me le rappeler, auquel mon mari répond d’ordinaire seulement par un grognement sourd.

Mais pas aujourd’hui. Non, aujourd’hui il ouvre grand ses yeux, tâtonne dans l’obscurité jusqu’à trouver le bouton d’allumage du PC, prend une boisson énergisante dans le frigo, et là je sais : bonjour à toi, nouvelle extension !

mm

Becca Bonaparte

Kolumnistin

Becca ne joue pas en raison de l'amour du jeu, mais l'amour d'un joueur dans la scène esport. Depuis lors, elle a vu beaucoup de premières comme jouer à Nintendo pour la première fois ou sa toute première LAN, mais rien de tout cela ne l'a jamais inspiré pour les jeux videos. Elle préfère utiliser des clichés et les ajoute avec sarcasme et ironie à sa chronique "Life of a Gamers Wife".

Mehr von Becca Bonaparte
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch