Abbildung von Heiri Weingartner als Titelbild zur Kolumne

Chronique: eSport ou pas ?

Notre chroniqueur Heiri Weingartner pense que « FIFA» n’est plus vraiment un eSport. Dans sa chronique, il explique pourquoi. 

Le simulateur de football « FIFA » est l’un des titres d’eSports les plus connus et les plus populaires au monde. Je me demande pourquoi. Parce que la « FIFA », à mon avis, n’est pas digne de figurer parmi les sports électroniques. Une petite anecdote peut l’illustrer : je joue 2-3 fois par semaine un match « FIFA » contre un de mes bons amis, appelé Hans-Lukas. Il prend le Borussia Dortmund, je joue avec SL Benfica. Avant le match, Hans-Lukas change de line-up, de tactique, de joueurs, d’apparence professionnelle. Je le fais après lui, mais je n’ai aucune idée de ce que je fais. J’ai déjà positionné un gardien de but au milieu de terrain, par erreur, bien sûr. Hans-Lukas peut effectuer des modifications avant le match et changer à sa guise, avec Nicolás Gaitán (nous jouons à « FIFA »15, à l’époque où Gaitán était encore au Benfica) je cours autour de ses joueurs, jusqu’au but et par chance je frappe la lucarne droite. Le fait que Hans-Lukas gagne encore presque tous les matches ne doit pas occulter mon avis : dans « FIFA », la contribution du joueur est minime.

Mais comme je suis un profane, je voulais savoir si les professionnels seraient d’accord. Et voilà : j’ai trouvé ce que je cherchais ! Daniel et Dennis Schellhase, les « FIFA Twins » de renommée mondiale, considérés comme les meilleurs joueurs de la FIFA, ont accordé une interview à Red Bull il y a quelques années. Voici ce qu’ils disaient : « Le fabricant a développé ces dernières années un jeu de plus en plus adapté aux masses, de nombreux éléments aléatoires et des chances variables sont intégrés. Il devrait devenir de plus en plus facile de causer rapidement des problèmes, même aux joueurs les plus expérimentés, afin d’éviter les frustrations et de donner à chacun le sentiment de les maîtriser. » En d’autres termes, la « FIFA » est devenue moins compétitive d’année en année. Je me demande pourquoi les événements sportifs en ligne jouent toujours la dernière version au lieu de la version originale, qui a été choisie comme digne du sport en ligne par les experts. Est-ce que cela peut être lié à l’effet de publicité et de marketing qui manque à la version originale ? Le développeur EA Sports n’est-il pas du tout intéressé par le eSport lors de ses grandes compétitions ? Qu’en pense la scène du eSport ?

 

mm

Heiri Weingartner

Kolumnist

Heiri, philosophe de formation, est fasciné par le "huitième art" du jeu vidéo ainsi que par les expériences de pensée d'Emmanuel Kant. Ses chroniques examinent de façon critique et subtile le phénomène culturel de l'eSport. Dans ses temps libres, Heinrich vole des voitures et jette des peaux de bananes, dans "GTA V" et "Mario Kart 64". Ou il regarde Let's Plays de "Vanossgaming".

Mehr von Heiri Weingartner
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch