CS:GO ESL, ESEA, PRO, Major, Open – Quoi?

Counter-Strike se présente actuellement comme le titre eSports le plus ancien qui soit parmi les titans. L’original est sorti en 2000 et a immédiatement fascinés les amateurs de jeux vidéo.

Par conséquent, il n’est pas surprenant de voir, que la nouvelle édition de Counter Strike: Global Offensive, soit le deuxième jeu le plus joué sur Steam. Global Offensive est aujourd’hui pratiquée par environ 400 000 joueurs actifs à toute heure du jour.

Au cours des nombreuses années, une puissante communauté eSport s’est développée autour de CS:GO. L’ESL a progressé dans le jeu, et la Major League ESL se présente désormais comme l’un des principaux événements du secteur eSports aux côtés de LoL Worlds et « The International » de DotA. Mais en quoi consiste réellement la Ligue ESL CS:GO?

Une structure peu évidente

Répondre à cette question n’est pas ce qu’il y a de plus facile, étant donné que la structure de l’ESL CS:GO est particulièrement compliquée et peut paraitre confuse. Il est peu évident de trouver des informations, car les informations sont extrêmement dispersées dans le net. A ce jour aucun aperçu complet n’existe concernant l’ESL. Cependant, j’ai plongé dans l’immensité du web, et rassemblé les éléments pièce par pièce!

Commençons avec le graphique officiel de l’ESL. Curieusement le graphique officiel n’est pas tout à fait complet. Depuis 2015, l’ESL travaille avec ESEA, un autre organisateur du tournoi. Les deux organisations ont leurs propres ligues pour la zone amateur; il fallait donc qu’elles créent une ligue de transition commune entre la Major League et la Pro League. C’est ce qui a donné naissance à la « ESEA ESL Premier League ».

Comme vous pouvez le constater dans le graphique, il existe deux manières différentes pour atteindre le sommet! Commençons par jeter un coup d’œil sur la partie gauche, celle de l’ESL. Chaque équipe commence son parcours dans la Ligue ouverte. Dans la saison ESL actuelle, on retrouve un total de 51 groupes, chacun avec 8 équipes. Il faut savoir que ces groupes sont divisés en régions respectives. Chaque équipe dispute 7 matchs et les 4 meilleures équipes de chaque groupe seront autorisées à participer aux séries éliminatoires.

Les 16 meilleures équipes des éliminatoires ESL OPEN se qualifient pour la Major Ligue d’ESL. Comme vous pouvez le voir dans les images, certaines équipes suisses sont également présente en Open.

64 équipes dans la Major League – dont 4 équipes suisses

Dans la Major League ESL CS:GO, il y a toujours 64 équipes également divisées en 8 groupes. Comme toutes les ligues fonctionnent selon le même principe, 7 jeux sont également joués ici, et les 4 meilleures équipes de chaque groupe se bâteront dans les play-offs pour l’ascension et une récompense de 2 000 $. Seule la meilleure équipe obtiendra un emplacement direct dans la ESL ESEA Premier Division.

À l’heure actuelle, il y a 3 équipes suisses (SILENTGAMING, Mostindo et Red Instinct) ainsi que l’équipe internationale de Berzerk en lice dans la Major League. SILENTGAMING et Berzerk sont actuellement même leader du classement! Courage les gars!

La Premier Divison s’affiche comme un tremplin pour une carrière professionnelle. On peut donc dire, que la Premier Division est-ce que la Challenge League représente pour le foot suisse. 24 équipes sont sélectionnées dans la Premier Division. Ici, vous pouvez rencontrer des équipes nouvelles et émergentes, ainsi que des anciens combattants professionnels, qui sont descendus de la ligue professionnelle.

Mais méfiez-vous! La Premier Division et la Pro League existent en double exécution, étant donné que l’Europe et l’Amérique du Nord disposent de deux ligues professionnelles distinctes. Le tableau ci-dessous explique le système de relégation entre la Ligue Pro et la Division Premier. Il n’y a actuellement aucune équipe suisse dans l’une des deux ligues.

ESL Pro League – Qui est qui dans la scène CS:GO

Dernière ligue est non la moindre: l’ESL Pro League. SK Gaming, Na’vi, Luminosity, Fanatic, pour ne citer qu’eux, s’affrontent dans cette ligue. Les 12 meilleures équipes de la région (UE et NA) se battent pour un prix de 125 000 $ chacun.

Les 6 meilleures équipes des deux régions se rencontreront pour l’épreuve finale de la saison ESL CS:GO aux « Finales ESL Pro League ». Avec un tel événement eSport de premier ordre, il est donc logique que la récompense financière et le nombre de spectateurs montent en flèche!

Quelle: ESLGaming.com

Ainsi ce termine notre reportage sur l’ESL! À ce stade, je voudrais également remercier Remo « rMo » Blaser de SILENTGAMING et Adrian « Scooter » Gerber de mYinsanity pour votre aide.

mm

Rafael Kink

Kolumnist

Rafael est un connaisseur de longue date de la scène eSports et soutient notre équipe avec son savoir-faire. En raison de son expérience dans presque tous les domaines des sports électroniques ainsi que de la plupart des titres eSport, il n'y a pas de sujet auquel il ne puisse ajouter sa moutarde. Toutes les 2 semaines, vous pouvez découvrir Rafael en action pendant la tea time.

Mehr von Rafael Kink
signaler une nouveauté
Newsletter Sign-Up
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch