Friends VS Friends : Le problème du Trailer

Il y avait quelques perles à découvrir dans les très gros blockbusters de la Gamescom. Parmi eux la nouvelle franchise Friends VS Friends.

De nombreux jeux ont été présentés pour la première fois lors de la Gamescom Opening Night Live Show. Entre toutes les grosses bandes-annonces pompeuses, une petite bande-annonce en particulier m’est restée à l’esprit : Friends vs Friends.

« Et maintenant, il est temps de montrer un autre jeu qui a une vraie mélodie accrocheuse dans la bande-annonce » – c’est ainsi que le présentateur Geoff Keighley a annoncé le jeu. Son exclamation s’en est suivie de 50 secondes d’action de dessin animé magnifiquement animées… ainsi que 8 secondes exclusives de gameplay, je vous laisse découvrir cette petite merveille.

Comment ça ?

Qu’est-ce que c’est ?

Pourquoi le gameplay de 8 secondes est-il si différent de la bande annonce ?

J’ai cherché à trouver la raison derrière ce choix.

Un shooter avec des cartes magiques

J’ai décidé d’immédiatement me rendre mercredi au stand de l’éditeur Raw Fury dans la zone commerciale de la Gamescom. Là-bas, les visiteurs de presse et professionnels ont eu l’occasion de parler directement aux développeurs et aux éditeurs, et idéalement, de pouvoir tester leurs nouveaux bijoux.

L’éditeur m’a donné un créneau pour le lendemain, soit au jeudi, afin de pouvoir discuter.

En se promenant, quelques heures plus tard, nous sommes tombés sur le stand de Raw Fury, dans la partie de la foire, et nous avons pu tester le jeu Friends VS Friends.

Quel jeu formidable.

Dans un mode en 2v2, les joueurs s’affrontent dans une arène en mélangeant cache-cache, jeu de tire et jeu de cartes.

Avant chaque tour, les joueurs piochent quelques cartes qui peuvent être utilisées pendant le combat. Celles-ci manipulent soit les adversaires soit les utilisateurs eux-mêmes. Les têtes des adversaires peuvent être agrandies pendant une courte période – ce qui simplifie bien sûr les tirs à la tête – ou vous vous transformez en géant et avez ainsi une vue d’ensemble de toute l’arène et un peu plus de vie. Si les cartes sont utilisées, elles sont perdues pour le reste du match. Les armes sont également équipées via des cartes. Par défaut, vous commencez la manche avec un pistolet, mais vous pouvez changer cela en fonction du personnage ou de la carte.

Les personnages jouent également un rôle : vous pouvez choisir votre personnage préféré parmi une troupe colorée d’animaux. Chaque animal commence automatiquement la manche avec une carte différente. Par exemple, l’orignal a toujours un double saut ou l’oiseau a un peu plus de précision.

Les matchs sont toujours joués en best of 5, c’est à dire le premier à 3 victoires. À la Gamescom, nous avons joué en 1v1, mais dans le jeu final, le mode standard sera 2v2.

Les visuels du jeu sont un doux mélange de pixel art et de rendu 3D. Un mélange graphique qui donne à Friends vs Friends un caractère unique, mais qui est très différent du nouveau style cartoon de la bande-annonce.

Un réel casse-tête pour les développeurs.

Les insides des développeurs

En se promenant dans Raw Fury, nous avons rencontré deux jeunes hommes espagnols – les développeurs de Friends vs Friends – qui nous attendaient. Avec leur équipe, ils forment le « Brainwash Gang » qui a déjà un solide portofolio de jeux à leur actif. Et leur dernière invention est Friends vs Friends. En fait, le jeu lui-même existe depuis quelques temps, mais jusqu’à présent, il était toujours disponible sur la plateforme itch.io sous le nom de « Friends Killing Friends ». À la suite de l’accord avec l’éditeur Raw Fury, le « Killing » a été remplacé par « Vs » pour un air plus convivial.

Nous avons ensuite eu l’occasion de parler aux développeurs en personne à leur stand et de tester le jeu de manière plus approfondie en leur compagnie.

« Avec Friends vs Friends, nous voulons proposer un jeu de tir pour les personnes qui sont vraiment mauvaises aux jeux de tir. Les capacités de la carte peuvent compenser cette lacune et donner à chacun une chance équitable », nous avoue le Brainwash Gang.

« Est-ce que vous appréciez le jeu? » nous a-t-on demandé. Et l’on peut dire sans mentir que nous nous sommes déjà beaucoup amusé sur FvF. Le gameplay est fluide, la mécanique des cartes apporte une touche excitante aux duels et les matchs sont toujours divertissants.

En fait, c’est un jeu avec un potentiel eSport, n’est-ce pas ? « Bien sûr, nous l’avons conçu dès le départ comme un jeu compétitif. Mais faire de grands projets eSports dès le départ serait une approche absolument erronée. Cependant, si la communauté veut construire quelque chose par elle-même, nous sommes tous à bord. »

Lors de notre échange, j’ai également amené le sujet de la bande-annonce, et il semblerait que j’aie touché un point sensible.

„Gefällt dir das Spiel denn genauso gut wie der Trailer?“

Question très difficile. La bande-annonce et le jeu ne sont en aucun cas comparables, les deux ont une esthétique fondamentalement différente. Bien sûr, j’ai été brièvement surpris lorsque le gameplay a été révélé à la fin de la bande-annonce, mais une fois que j’ai pu y jouer moi-même, j’ai été complètement conquis.

Je réponds : « Y a-t-il eu des réactions négatives ? »« Oui. Ce n’était pas une bonne idée de sortir le trailer comme ça sans pouvoir proposer de gameplay en même temps. Nous avons vraiment besoin de montrer beaucoup de gameplay au cours des prochaines semaines pour présenter correctement notre jeu. »

Bien sûr, nous avons également reçu beaucoup de commentaires positifs, continuent les garçons. Ils nous ont cependant également avoué avoir passé trop de temps sur Reddit pour voir les commentaires, et ajoutent que « malheureusement, les commentaires négatifs vous impactent et accrochent plus que les positifs. »

La jeu convainc

Si vous avez la possibilité de jouer à FvF, vous vous rendrez compte que vous vous ferez très vite happer par le style de jeu. Au salon de la Gamescom, j’ai demandé à l’avis de certaines personnes ayant pu tester le jeu, et les réactions ont toujours été positives.

Petit à petit, Friends VS Friends a conquis les coeurs et créé son propre petit fan club, allongeant alors la file d’attente.

Brainwash Gang espère sortir leur jeu l’année prochaine. Comment se fait-il qu’ils n’aient pas plus de précision ?

« Nous envisageons l’accès anticipé sur Steam, mais nous ne savons pas si c’est réellement la bonne voie. Nous voulons être en mesure d’offrir aux joueurs une expérience complète et non un jeu à moitié terminé. » 

Une fois le jeu sorti, des extensions sont prévues afin d’élargir le pool de cartes et de personnages. Brainwash Gang précise également que ce ne sera pas un Pay to Win. « Pas de microtransactions pour la progression. JAMAIS.» écrivent-ils également dans le communiqué de presse.

Quand Friends VS Friends sortira, soyez sûrs de m’y voir dessus. Et j’espère que vous rejoindrez cette aventure rapidement.

mm

Nastasia Civitillo

Mehr von Nastasia Civitillo
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch