IEM Katowice 2022 : Le récap’ 

Grand absent de 2021, l’IEM Katowice a refait son apparition pour son édition 2022, et en grandes pompes. Dans la ville polonaise, un choc des titans a eu lieu, aussi bien sur Starcraft que sur CSGO. Et avec ses surprises également.

Tu n’as pas pu suivre l’événement ? Tu n’as jamais suivi l’IEM et t’as loupé ta vie ? Alors profite de ce qui vient, on fait le récap’ de ce qui s’est passé.

Starcraft, l’éternel deadgame -pas si dead- 

Lorsqu’on parle d’IEM, on a tendance à oublier que ce n’est pas seulement CSGO. L’irréductible gaulois Starcraft a posé ses valises à Katowice depuis 2019, pour y disputer ses championnats du monde.

En tête d’affiche, les stars de plusieurs pays, avec notamment Joona “Serral” Sotala, le finlandais, Clément “Clem” Despanches, qui représente la france,et le champion du monde en titre Riccardo “Reynor” Romiti, pour l’italie. Les autres nations y sont aussi représentées, notamment avec la Corée du Sud et les USA. 

Les matchs de pools ont très rapidement définis le carré final, puisque seuls Reynor et Serral sont sortis de leur groupe en 5-0. Résultats qui n’ont rien d’étonnant pour le champion du monde en titre et le top 1 au ranking actuel. 

Aux Playoffs, on retrouve dans les seconds matchs 5 sud-coréens pour 3 européens. Mais mieux vaut la qualité que la quantité. Le carré final est arboré par les couleurs de l’europe, avec une demie-finale de Reynor contre HeRoMaRinE, rencontre soldée par la victoire de l’italien 3-2. À leur opposé, le clash entre Serral et Rogue, expéditif, qui donne la victoire 3-0 au finlandais.

La grande finale Starcraft 

La finale de cet IEM Katowice Starcraft 2 a donc opposé Reynor, le tenant du titre, contre Serral, le challenger finlandais, qui n’avait pas encore réussi à se hisser en finale d’un IEM. Il se retrouve en tête de peloton contre l’italien, et autant vous dire que la finale n’a pas été de tout repos. Le score reflète bien le niveau des deux opposants. Un score de 4-3 qui finalement va à Serral, lui permettant de lever le trophée si convoité, ainsi que les 171’000$ qui vont avec.

Un stade plein pour l’événement principal CSGO

Attendu depuis 2 ans, la compétition la plus prestigieuse de CSGO a pris place le weekend dernier, en pologne. Un événement à la hauteur de sa promesse, un public qui a répondu présent à l’appel, une organisation digne des meilleurs, et du jeu, beaucoup de jeu, et du jeu de qualité ! 

Autant vous dire que la guerre a été sanglante. Après des phases de qualifications intenses, on a pu retrouver, en Lan sur place à Katowice, les plus grands noms de l’esport pour les séries éliminatoires : Gambit, Natus Vincere, Faze Clan, G2 Esports, Heroic et Virtus Pro. Un tournoi stacked, des prédictions difficiles, mais deux noms ressortaient constamment en favoris, Gambit et Natus Vincere, les deux monstres actuels de CSGO.

 

Mais favoris ne veut pas dire imbattables. Les deux titans sont rapidement tombés sur 2 os: Faze Clan et G2 Esports. Les deux équipes ont eu un parcours très similaire. 

Dès leur premier match, l’équipe américaine crée l’émotion chez le public, en sortant Gambit, les champions du monde 2021 de la compétition, sur un solide 2:0. Ils enchainent en remettant la même chose à Heroic, un 2:0 bien propre. 

De l’autre côté de l’arbre, l’équipe européenne décide d’imiter son adversaire, en sortant Virtus.Pro sans leur laisser aucune map. La croisade européenne a continué lorsqu’ils ont affronté Natus Vincere, l’équivalent de Gambit. G2 Esports, avec leur star Ilya « m0NESY » Osipov, de 16 ans, ont stoppé net l’ascension de l’équipe Ukrainienne, qu’on salue pour ses performances dans un moment aussi difficile. 

Un duel au sommet, mais également inattendu pour la finale de cet IEM Katowice 2022 : Faze Clan VS G2 Esports

G2 crée la surprise, Faze ne se laisse pas démonter

La rencontre était déjà improbable, et son déroulement n’a pas contourné cette atmosphère. G2 Esports s’impose sans trembler devant Faze sur la première carte – ou du moins, c’est ce qu’ils pensaient. L’équipe européenne menait 15-7, il leur fallait donc gagner encore un round pour prendre le premier point dans cette rencontre. Mais c’était sans compter sur la rage de vaincre de Faze, qui a remporté les 8 rounds manquant, forçant ainsi G2 à aller se battre en prolongations. La fin de la carte s’est soldée par une victoire de Faze, sur un magnifique ACE (5 kills fait par le même joueur) de la part de Ropz. 

 



Faze menait 1-0 après une remontada impressionnante. Sur la 2ème carte, G2 s’est retrouvé dans le scénario inversé : ils étaient mené 15 à 10, et ont réussi à emmener à leur tour Faze en overtime. Après des prolongations interminables et un total de 58 rounds, l’équipe américaine s’empare de la victoire et mène maintenant 2 à 0 contre l’équipe européenne.

La dernière carte a été à l’image des deux premières. Des scores très serrés, mais Faze Clan a réussi à prendre de l’avance sur G2 Esports, pour finalement également remporter la 3ème carte. Un score de 3-0, qui ne reflète absolument pas l’intensité du match joué entre les deux équipes.

Faze Clan a pu, enfin, soulever la coupe d’un IEM, et partir avec 400’000$ supplémentaires en poche. 

mm

Nastasia Civitillo

Mehr von Nastasia Civitillo
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch