Interview Coach Janthana: « Nous avons besoin d’une eSuper League! »

L’entraineur de l’équipe de Suisse FIFA répond sans langue de bois à nos questions. La gestion du recrutement, la sélection de joueurs FIFA pour un tournoi PES. Sans oublier son expérience dans le milieu esportif. Un des pionniers du pays dans le domaine du coaching.

Lyo : Pouvez-vous vous présenter brièvement ?

Coach Janthana : Je m’appelle Thomas « COACHJANTHANA » Temperli. Je suis entraîneur de football en ligne depuis plusieurs années et j’ai travaillé pour plusieurs organisations telles que M10 eSports (Mesut Özil), Manchester City eSports, Ajax Amsterdam eSports et bien d’autres encore. Entre-temps, je suis devenu responsable de l’équipe nationale suisse de football électronique en tant qu’entraîneur et chef de projet.

Comment êtes-vous rentré dans l’esport ?

J’ai commencé à jouer à FIFA en 2004 et j’ai participé à plusieurs tournois nationaux et internationaux pour la Suisse. Lorsque j’ai cessé de jouer activement, j’ai probablement été l’un des premiers entraîneurs au monde.

Comment évaluez-vous le niveau de la Suisse au sein de la FIFA ?

Nous avons beaucoup de bons et talentueux joueurs FIFA. Malheureusement, nous n’avons pas encore les infrastructures en Suisse pour maintenir des joueurs à plein temps. C’est pourquoi nous sommes désavantagés par rapport à d’autres pays en termes de temps d’entraînement, car notre « coût de vie » est beaucoup plus élevé.

Que faut-il développer sur la scène suisse ?

Nous avons besoin d’une eSuper League ! Avec l’eArena du Credit Suisse cette année, nous avons pour la première fois un format qui dure plusieurs mois et qui donne aux joueurs la possibilité de se concentrer vraiment sur un format cohérent. C’est le premier pas vers la professionnalisation.

La Suisse occidentale s’est souvent plainte de l’organisation autour de l’équipe suisse, pouvez-vous comprendre ces plaintes ? (Sélection des joueurs)

Non, je ne comprends pas ces plaintes. Je ne fais pas de distinction entre les joueurs germanophones ou francophones dans le processus de sélection.

Si vous regardez les résultats de ces derniers mois, également en ce qui concerne l’eArena, il n’y a actuellement aucun joueur de Suisse romande qui a forcé la porte de l’équipe eNational. Là encore, c’est toujours la performance « in game » qui décide, le lieu de résidence n’a absolument aucune importance et je pense qu’avec l’expérience de plus de 17 ans dans « l’eFootball », je suis tout à fait capable de prendre des décisions.

Pouvez-vous nous expliquer les points importants pour la sélection ?

La cohérence, le talent et le niveau de compétence actuel.

L’objectif serait-il d’utiliser la France comme modèle pour l’avenir ? (Toujours la sélection des joueurs)

Nous nous concentrons sur notre travail. Bien sûr, nous regardons toujours ce que font les autres nations, mais en France, il y a aussi des possibilités très différentes. Il y a une eLigue depuis des années, plusieurs joueurs à plein temps qui ont déjà beaucoup d’expériences internationales. Voici une comparaison entre la Suisse et la France n’a aucun sens. Nous évoluons maintenant dans la bonne direction, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire.

Autre sujet, au début de l’équipe suisse, vous avez sélectionné des joueurs FIFA pour un tournoi PES, quelle était alors la stratégie ?

La sélection des joueurs lors de l’eEURO de l’année dernière n’était certainement pas idéale. La pression du temps après la décision finale d’une équipe nationale en ligne et la sélection des joueurs était énorme. Nous avons dû supporter cette critique à l’époque, mais quand j’ai pris la relève l’été dernier, l’un de mes objectifs était que nous intégrions une équipe du PSE à l’Association suisse de football.

Avec le recul, regrettez-vous d’avoir fait cela ?

Comme je l’ai dit, vous prenez de bonnes décisions et d’autres moins bonnes. Nous acceptons volontiers les critiques, mais je ne veux pas non plus parler de ce qui s’est passé il y a un an. Nous avons la qualification pour eEURO21 la semaine prochaine et nous avons mis en place une équipe avec des joueurs purement PES, j’espère que nous en parlerons.

Revenons au présent, pour combien de temps les joueurs actuels de l’équipe suisse ont-ils été sélectionnés ?

Les joueurs sont dans l’équipe eNational tant qu’ils me convainquent. Nous vivons dans un environnement de performance. Ceux qui performent seront récompensés. Bien sûr, tout le monde a une mauvaise phase de temps en temps, et c’est là que je suis mis au défi, en tant qu’entraîneur, de la surmonter avec le joueur. Mais les résultats comptent tout autant pour moi. Je ne veux pas seulement jouer le jeu, je veux gagner. J’ai eu du succès avec tous les joueurs que j’ai entraînés dans le monde entier, sans exception, et je veux avoir le même succès avec l’eNationalteam.

Pensez-vous avoir les meilleurs joueurs possibles actuellement ?

Oui ! J’ai confiance en tous mes joueurs et ils me le rendent avec de bonnes performances et de l’engagement. Nous pouvons parler de la façon dont les choses se passeront dans six mois. Actuellement, je suis très satisfait de la composition de l’équipe.

Un mot pour les lecteurs ?

J’aimerais que nous nous unissions tous en tant que communauté. Nous ne pouvons pas avoir les mêmes conditions que certains autres pays du jour au lendemain. Il faut de la patience et du travail. Cela commence avec les acteurs, jusqu’aux responsables et aussi les médias. Les reportages en font tout autant partie et j’espère vraiment que nous pourrons en finir ici avec ce sujet de la sélection des joueurs de Suisse romande contre Suisse alémanique. Je vous remercie.

mm

Julio Mestre

Redakteur

Amoureux de sports, c’est logiquement le premier Pro Evolution Soccer qui a conduit Julio dans le monde du jeux vidéo. N’ayant aucun talent pour les FPS, Dofus sera son MMORPG de prédilection avant de découvrir Rainbow 6 Siège qui ne quitte plus son esprit depuis. Compétitif sur Fifa en club pro, le cast sur Twitch de ce même jeu occupe le reste de son temps libre. Il adore rapporter tout ce qui se passe dans l’univers du gaming via l’écriture ou la vidéo

Mehr von Julio Mestre
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch