Jouer non-stop et recevoir un salaire: c’est vraiment possible?

La finale League of Legends Red Bull Itemania a vu s’affronter les équipes pro LDLC et Mysterious Monkeys. En quoi les gamers pro de LoL sont-ils différents de nos Suisses ?

La date du 9.12 était soulignée au fluo sur tous les agendas des fans Suisses de LoL. Un événement pour la communauté des fans. Des hôtes de marques sont attendus au Musée des transports de Lucerne : la célèbre équipe française LDLC et l’équipe ex-LCS allemande Mysterious Monkeys sont venus dans notre beau pays pour défier nos deux équipes suisses mYinsanity et SPG au cours d’un jeu unique.

Des équipes rodées

Les visiteurs ont ont montré leur supériorité face à leurs adversaires suisses dès le début. Un sens du placement plus réfléchi, un jeu plus calme et un bon esprit d’équipe a donné du fil à retordre à nos Suisses.

Mais d’où vient cette avance ? L’entraînement quotidien ? Les heures passées sur LoL sont meilleures que du talent ? Nous sommes allés interroger les deux équipes pros et nous avons constatés des différences par rapport à la culture Suisse du jeu vidéo.

Pour gagner il faut s’entraîner

Moi journaliste, j’ai remarqué d’abord le calme qui émanait des deux équipes. Les coéquipiers ne s’interrompent pas, personne ne crie, il n’y a pas de débats houleux et tous rient beaucoup. On constate une attitude nettement plus sérieuse que chez nos joueurs suisses.

Les joueurs professionnels ne sont pas vraiment loquaces, je dois poser beaucoup de questions pour recevoir des réponses exploitables. Il leur manque encore une petite formation en communication médias. Car quand on est un gamer pro, on ne peut pas passer son temps à jouer seulement, il faut aussi savoir donner une interview. Mais pour le jeu, ils n’ont pas besoin de leçons en tout cas!

La première condition pour réussir un jeu, c’est de bien planifier la journée avec des phases d’entraînement intensif. Et on peut être sûr que les LDLC tout comme les joueurs de MM en ont.

Une journée de gamer pro

Une journée habituelle comprend un petit déjeuner suivi d’activités sportives (qui sont facultatives), avant d’aborder l’entraînement SoloQ. Pendant le SoloQ, le joueur joue seul sans ses coéquipiers mais avec des joueurs inconnus venus des tréfonds du Summoners Rift.

Après le repas de midi vient le premier entraînement en équipe, les LineUps vont se constituer et s’entraîner, explorer des stratégies et essayer de nouveaux champions mais surtout discuter. C’est ce qui m’a surpris : la communication entre chaque coéquipier est constante. Ils discutent des situations et des build créés comme d’autres parlent de la météo ou du dernier film.

Le soir se tient la deuxième session en équipe et il n’est pas rare de les voir s’affronter au cours d’un scrim ou match amical, d’un match de placement ou d’un tournoi. Après l’entraînement il y a encore la dernière réunion d’équipe, le feedback et quelques mises au point sévères de l’entraîneur en guise de bonne nuit. Tout le monde va manger et dormir dans la gaming house de chaque équipe et le déroulement de la journée suivante a déjà été planifié également.

Des skills et encore des skills

La journée du lendemain ne va pas se démarquer vraiment de la précédente. On devient un pro de LoL en s’entraînant avec ténacité et il faut avoir la bonne attitude. Pas étonnant qu’aucun joueur ne dispose d’un porte-bonheur ou autre talisman; il suffit d’un clavier, une souris, un casque et des doigts agiles.

Même si on leur demande quel est leur totem porte-chance, la réponse est unanime : « je n’ai pas besoin de porte-bonheur, j’ai mes skills. Je viens pour faire une bonne performance. Si on n’y arrive pas, il faudra s’entraîner et réussir la fois suivante. »

C’est la voie à suivre pour nos Suisses!

mm

Reto Canova

Moderator & Content Marketing

Reto rapporte passionnément et toujours de bonne humeur, en allemand et en français, sur les événements actuels de la scène de l’eSport suisse. Passionné de jeux de la première heure et même joueur de compétition, il s'entretient avec des personnalités de l’eSport sur des stratégies, analyse les actions en jeu ou se bat contre d'autres Tryhards en ligne. Ces derniers temps on le retrouve aussi souvant sur sa chaine Twitch.

Mehr von Reto Canova
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch