Le succès du e-Caribana

Si vous ne saviez pas comment profiter du soleil ce week-end, c’est que soit vous y êtes allergiques, soit vous êtes passé à côté d’un événement eSport jamais vu et complètement innovant : le e-Caribana ! Sous la chaleur intense de notre astre préféré, et sur une scène de festival grandiose se sont retrouvés les meilleurs joueurs de Super Smash Bros au monde.

Un événement pas comme les autres

L’esport ne cesse d’être un lieu d’innovation, et la communauté nous l’a encore une fois prouvé ce weekend. Si vous êtes familier avec la région du canton de Vaud, vous connaissez très certainement le Caribana Festival qui se déroule à côté de Nyon. Arborant les couleurs d’Andros, ce festival de musique a décidé de changer ses habitudes pour célébrer ses 30 ans. Et quoi de mieux que de l’eSport ?

Après avoir été repoussé 2 ans pour des raisons évidentes, le e-Caribana a enfin pu être concrétisé. L’idée principale était de pouvoir organiser un tournoi de Super Smash Bros Ultimate sur une scène de festival. Le but ? Rapprocher les communautés différentes, et permettre à des festivaliers néophytes des jeux vidéo de découvrir ce monde, mais également aux fans incontestés du jeu de combat de pouvoir suivre en live des matchs de haute voltige dans une ambiance festive.

L’un des arguments en Suisse qui revient très souvent lorsqu’on parle de difficulté à organiser des événements, c’est le coût des choses. Or, pour le e-Caribana, toute la structure y était déjà. Si l’on ne peut pas créer de toute pièce, pourquoi pas utiliser ce qui est déjà disponible ? Andros, le sponsors principal du Caribana Festival, est très installé dans l’esport Suisse et notamment en tant que soutien principal du Lausanne Esport. C’est grâce à toutes ces collaborations que l’événement a pu voir le jour, et quel événement !

Un Invitational de gros calibre

Grâce au travail acharné d’Ivan « Smuff » Urendez et de son équipe, on a eu le droit à un véritable spectacle. Son équipe et lui ont réussi à mettre sur pied un Invitational de Super Smash Bros qui a même été comparé au gabarit d’un Major, et pour cause. Parmi la liste des invités, des noms que tous les amateurs du jeu de combat de Nintendo reconnaîtront. Sur scène, nous avons vu s’affronter 32 joueurs dont les stars mondiales et mexicaines Mkleo et Chag, la star française Glutonny, le revenant allemand Quik, le jeune espagnol Sisqui, mais encore Raflow, Mr R., Enki, Space et bien d’autres grands noms de la scène internationale de Super Smash Bros.

Mais ce n’est pas tout. Les personnes en charges de l’animation n’étaient également pas en reste. On retrouvait du côté Suisse le duo de choc Benooou – Arkivana, qui se tenaient notamment à côté de trois grands noms : Fauster, TPK et Etoiles.

Photo de @Zaayko_

Le revenant crée la surprise

Au vu des invités, on pouvait s’attendre à une finale Glutonny – Mkleo, mais tout ne s’est pas passé comme prévu pour le français qui s’est fait éliminer relativement tôt dans la compétition. La pression reposait alors sur les épaules de Chag afin de battre son homologue masculin, mais lui aussi est tombé sur un os allemand du nom de Quik. 

Ce joueur, qui n’avait pas de grandes attentes pour le tournoi après une absence prolongée sur la scène, a créé la surprise et renversé les games une par une, jusqu’à se hisser en grande finale contre l’incontesté Mkleo. Pas évident pour le joueur allemand d’aller chercher une victoire contre le mexicain à la run parfaite. Mais Quik aura fait tremblé le champion du monde plusieurs fois, et notamment en finale du Winner Bracket où les deux joueurs se sont retrouvés à 2-2 et chacun avec une dernière vie.

L’expérience pure n’a cependant malheureusement pas primé sur le talent d’Mkleo qui s’est imposé 3 à 1 en Grande Finale.

Des interviews en veux-tu en voilà

Bien évidemment, une occasion pareille pour interroger la crème de la crème ne se loupe pas. Accompagnée de ma compatriote préférée, SekaiLove, nous nous sommes armées de crème solaire, de micros, de téléphones portables et de chapeau (très important) et avons bravé les 40 degrés à l’ombre toute la journée pour aller interviewer plusieurs des joueurs du e-Caribana. Pour la petite histoire, à cause de la chaleur, les appareils pour filmer ont cessé de fonctionner et nous avons eu besoin de ruse pour les refroidir à coup d’emballage dans des T-shirts mouillés et de frigos.

Nous vous avons concocté pour l’occasion une petite vidéo avec les retours de plusieurs joueurs pendant la journée de la compétition, n’hésitez pas à checker si vous voulez les connaître un peu plus !

Et comme dirait Mkleo «En Suisse, on a chaud, et on attend que le soleil se couche, mais y a 14h de soleil par jour alors on a toujours chaud».

mm

Nastasia Civitillo

Mehr von Nastasia Civitillo
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch