LEC Super Week

LEC – Misfits chamboule la hiérarchie pour le début du Summer Split

Après une période de transferts assez agitée, le LEC a repris ses droits vendredi dernier avec une Super Week de reprise qui s’est tenue sur trois jours. En sont ressorties quelques surprises, dont la première place de Misfits, qui a déjà deux points d’avance sur certains favoris de cette deuxième partie de saison, comme Fnatic ou Vitality.

Les surprises du mercato

Entre l’arrivée de plusieurs joueurs depuis les ligues régionales comme la Ligue Française de League of Legends (LFL) ou le championnat allemand et les changements de postes, les effectifs de LEC ont accueilli bon nombre de surprises pour un mercato de mi-saison qui se voulait bien plus calme les années précédentes. Fnatic a d’ailleurs été le sujet de beaucoup de discussions, puisque des rumeurs sont arrivées très tôt autour de la toplane. L’équipe aurait été à la recherche d’un second joueur à ce poste, pour partager le rôle avec Bwipo. Adam, de la Karmine Corp, était d’ailleurs déjà sur les tablettes de la structure anglaise, et a fini par débarquer en tant que titulaire, laissant à Bwipo le soin de combler le départ de Selfmade qui a rejoint Vitality. Un rôle swap aussi intéressant que rare et surprenant, mais qui n’a pas été le seul du genre pour ce Summer Split 2021 : SK Gaming ont en effet fait passer Treatz de support à jungler, alors que leur coach, Jesiz, assume l’intérim sur la botlane en raccrochant sa casquette de membre du staff.

Pour le reste de la ligue, si MAD Lions, Rogue et G2 Esports n’ont rien changé dans leurs effectifs, la Team Vitality semble décidée à chambouler son projet. Exit les jeunes joueurs prometteurs qu’étaient Milica (sans équipe), Skeanz et Szygenda (en LFL, dans l’équipe B de Vitality), et bonjour les “vilains” : selfmade débarque de chez Fnatic, SLT en provenance de BIG (finaliste EU Masters) et LIDER de chez Mousesports. Une équipe caractérielle, avec des personnalités fortes, qui a de quoi bousculer les favoris dans ce Summer Split selon certains observateurs. Peut-être un retour vers le soleil pour les abeilles de la structure française ?

Pour le reste, Nukeduck retrouve un poste de midlaner chez Astralis, tandis que l’arrivée de Nuclearint depuis l’équipe académique de Schalke 04 porte désormais à sept le nombre de francophones en LEC, avec Vetheo (Misfits), Adam (Fnatic), SLT (Vitality), Jezu et Blue (SK Gaming) et Hans Sama (Rogue).

 

Départ manqué pour Fnatic, les Misfits cartonnent

Après des changements dans plus de la moitié des équipes de LEC, il était temps pour la compétition de reprendre ses droits, avec la désormais traditionnelle Super Week de rentrée qui a débutée ce vendredi 11 juin 2021. Au coup d’envoi du Summer Split 2021, G2 Esports a relevé son premier test avec une victoire contre MAD Lions, qui vient rassurer un peu après un Spring Split un peu mitigé. Rogue et Vitality ont eux aussi assuré leur entame, respectivement contre Excel et Schalke 04, tandis que Fnatic est tombé sur la surprise de la semaine : Misfits, emmenée par Vetheo, son midlaner français. Lui et ses coéquipiers ont d’ailleurs mis tout le monde d’accord en négociant un 3-0 parfaitement exécuté contre des concurrents aux playoffs (SK Gaming) et des gros clients (Fnatic, Vitality), le tout en affichant un jeu efficace et bien huilé.

Après une première victoire contre Schalke 04, la nouvelle Team Vitality a trébuché par deux fois contre Rogue samedi et Misfits dimanche. De bonnes choses sont sorties du jeu de l’équipe française, mais l’équipe semble encore en rodage. Même constat pour Fnatic, qui a alterné un bon et un mauvais résultat contre les deux nouvelles têtes d’affiches du LEC : victoire contre MAD Lions samedi, puis défaite contre Rogue dimanche. G2 Esports a également laissé un premier point contre Schalke 04 samedi, avant de rectifier le tir contre SK Gaming qui est la seule équipe à n’avoir pas remporté le moindre match pour l’instant. Notez tout de même que Blue, le midlaner titulaire de l’équipe allemande, n’était pas présent suite à des problèmes de santé.

Pour le reste, Astralis assure contre des concurrents directs au classement, avec deux victoires contre SK Gaming vendredi et Excel samedi. La défaite contre MAD Lions les laisse tout de même à 2-1. Excel et Schalke alternent le bon et le moins bon et n’obtiennent qu’un point dans leur première semaine.

 

Misfits seule en tête, les favoris lancent la poursuite

LEC Week 1

 

Cette première Super Week et ses différentes dynamiques offrent un classement pour le moins étonnant : Misfits occupe seule la tête avec une série de trois victoires, tandis qu’SK Gaming fait le chemin inverse en étant la première lanterne rouge de ce Summer Split avec trois défaites au compteur. Un groupe de poursuivants talonne les leaders du LEC, composé des favoris que sont G2 Esports, Rogue et MAD Lions. Astralis s’y invite discrètement mais réussit bien son entame, tandis que Fnatic et Vitality sont les surprises inverses de ce classement avec une seule victoire et deux défaites. Ils partagent la sixième place du classement avec Excel et Schalke 04.

 

La poursuite est donc lancée pour la première place du LEC, avec plusieurs matchs clés pour Misfits dès vendredi et samedi pour la semaine 2 contre Rogue et Astralis. Parmi les autres affiches à suivre : Team Vitality affronte Fnatic vendredi soir, alors que G2 Esports et Rogue se rencontrent en clôture de la semaine samedi vers 21h.

 

 

Texte d’Axel Spaenlé

signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch