LEC Rivals

LEC – Rogue et Hans Sama seuls leaders

A la veille de la quatrième semaine du LEC, le championnat d’Europe de League of Legends, le français Hans Sama et son équipe Rogue occupent la tête du classement, à une longueur de G2 Esports, pourtant grands favoris au titre du Spring Split 2021.

Le mercato annonçait déjà la couleur. Avec d’importants changements au sein de l’ensemble des équipes, comme les départs d’Alphari ou Perkz pour les Etats-Unis, la pause forcée de Nemesis ou Cabochard respectivement chez Fnatic et Vitality faute d’avoir trouvé une nouvelle équipe, la face du LEC a partiellement changée, et vous allez voir que ça n’a rien de mauvais, même si certains visages nous manquent déjà.

Une première semaine pleine de promesses

Programmée pour l’ouverture de la compétition, l’équipe G2 Esports, archi-favorite au titre avec ses allures de super team européenne, était pour le moins observée dans cette première semaine de compétition. Avec MAD Lions et SK Gaming comme premiers adversaires, toutes deux à l’origine d’un mercato plutôt réussi, l’équipe de Carlos “ocelote” Rodriguez, qui a vu son joueur vedette en la personne de Perkz quitter l’effectif pour une aventure outre atlantique, devait absolument éviter de trébucher d’entrée de jeu. Les résultats ont rapidement rassuré les quelques sceptiques qui ne voyaient pas en Rekkles un remplaçant viable à Perkz, et ont même pu en convaincre une partie d’entre eux que le profil du joueur, bien plus calme et concerné que pouvait l’être son prédécesseur, apportait un équilibre intéressant au style de jeu des G2 Esports. Connus pour être fougueux, voire un peu suffisants, ils ont réalisé une première semaine mesurée, avec un Rekkles prudent et bien placé dans la plupart des actions clés, ce qui manquait peut-être à Perkz, que l’on sait excessivement confiant. Résultat, en trois matches, Rekkles pointait à 47 de KDA, 77% de participation aux éliminations de son équipe et plus de 10 creeps par minute en moyenne.

Les deux bonnes surprises de cette première semaine ont été les performances de Misfits (2 victoires et 1 défaite sur cette première semaine), et de Rogue (3-0), qui composaient le podium à l’issue des trois premiers jours de compétition. Vitality et Fnatic, attendus par une partie de la communauté, n’ont pas su réaliser la bonne entame que beaucoup leur souhaitaient. Les Fnatic, orphelins de Rekkles, ont peiné contre Misfits et Rogue justement.


Résumé vidéo de la première semaine de compétition.

Vitality et Astralis en bons derniers

Concernée par beaucoup de rumeurs pendant le mercato, la structure française Vitality avait finalement fait le choix de la stabilité en conservant une majeure partie de son roster de la saison dernière. Skeanz, après une saison partagée avec Nji, et Milica, à la première saison chez Vitality tronquée par des problèmes de visa, avaient tous deux été confirmés respectivement dans la jungle et sur la midlane, alors que la botlane est restée inchangée. Seule victime de cette période de transferts : Cabochard, toplaner français en place dans l’équipe depuis plusieurs saisons, a été contraint de laisser sa place à Szygenda, un rookie prometteur. Un mercato qui a pu satisfaire une partie des fans, mais l’observation objective des premiers résultats laisse présager que quelque chose manque malgré tout : après une entame intéressante avec une première victoire contre Misfits pour leur deuxième rencontre, les Vitality ont enchaîné les mauvaises performances (5 défaites d’affilées, série en cours, total à 1-6) et pointent aujourd’hui à la dernière place du classement. Tout n’est évidemment pas à jeter, mais l’équipe peine à concrétiser les bonnes entames de rencontres qu’elles peuvent réaliser, et Szygenda, le rookie, qui peine à se faire au LEC et manque cruellement d’impact dans la plupart des parties qu’il a pu jouer, est régulièrement pointé du doigt par les observateurs. Seule éclaircie d’un début de saison compliqué : Skeanz, le jungler français, réalise de bonnes performances individuelles. Même si pour le moment, c’est malheureusement insuffisant.

 

Résumé vidéo de la deuxième semaine de compétition.

 

A l’issue de la troisième semaine de compétition, Vitality ferme donc la marche mais n’est pas seule : Astralis affiche le même bilan, avec six défaites au compteur et une victoire… Contre Vitality. L’équipe, totalement remaniée depuis son changement de nom (anciennement Origen), affiche un niveau de jeu globalement en dessous de ce qui se fait en LEC actuellement. Malgré de la bonne volonté et des joueurs expérimentés, comme Nukeduck ou promisQ, le contenu peine à convaincre et le classement semble logique, ou en tout cas moins décevant que celui de la Team Vitality.

Schalke 04, chasseurs de géants

Outre Rogue, qui a maintenu le cap et surnage dans la plupart des rencontres qu’ils jouent dans ce début de saison, un invité surprise vient pimenter un peu le déroulé de ce Spring Split 2021. Schalke 04, petit poucet de l’année dernière, auteur d’une fin de saison 2020 bruyante et pleine de promesses, est l’étonnant troisième au classement du LEC avec un tableau de chasse déjà bien garni.

Malgré deux défaites contre Excel et Fnatic pendant la première semaine de compétition, Schalke 04 est la première équipe à avoir battu le G2 Esports de Rekkles, en fin de deuxième semaine, avant de tomber également Rogue, au début de la troisième. Un jeu précis et confiant, que l’on peut voir comme le fruit d’une incroyable fin de saison dernière, où Schalke 04 avait remonté le classement comme peu d’équipes ont pu le faire auparavant, remportant une dizaine de victoires consécutivement.

Classement du LEC à l’issue de la semaine 3 de compétition. Source : lolesports.

 

Aujourd’hui, les Schalke partagent la seconde marche du classement aux côtés de G2 Esports (5 victoires, 2 défaites), à une seule longueur des leaders, Rogue. Excel est sur une bonne dynamique, alors que MAD Lions et Fnatic, que l’on attendait plus haut, peinent un peu (4 victoires et 3 défaites pour ces trois équipes).

Les rencontres à suivre cette semaine annoncent pas mal d’action, avec MAD Lions contre Rogue ce vendredi, et contre Schalke 04 samedi. L’affiche de la semaine sera sans aucun doute G2 Esports contre Rogue, en clôture samedi soir. La compétition est à suivre sur le site officiel de Riot Games dès 18h vendredi.

mm

Axel "Popov34" Spaenlé

Rédacteur

Entré dans l'eSport par une petite porte dérobée, Axel a gardé ce petit côté naïf qui rendent ses yeux brillants quand une foule hurle près d'une scène pleine de consoles ou d'ordinateurs. Grand défenseur des communautés opprimées dans l'univers du jeu vidéo, il passe ses nuits à courir sur les toits en cape et collants, attendant patiemment que quelqu'un allume enfin le Batsignal ou ressuscite OGame.

Mehr von Axel "Popov34" Spaenlé
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch