L’équipe de efootballe Suisse divise

Comme vous l’avez peut-être remarqué, l’équipe de efootball Suisse a été officiellement présentée. Seulement voilà, d’énormes questions se posent sur tout le processus de sélection. Interrogation 

Mardi 3 mars 2020, la passion se déchaîne sur le réseau social à l’oiseau. En effet, la fédération suisse de Football vient d’annoncer – dans ma surprise générale – son équipe de e-football. Parmi eux, des vétérans de la scène helvétique sur le jeu FIFA. Un choix logique, au premier regard, cependant en creusant un peu plusieurs questions se soulèvent d’elles-mêmes. Qui est derrière tout ça ? Comment les joueurs ont-ils été choisis ? Une communauté, n’a-t-elle pas été oubliée ?

Un dispositif pas transparent

En effet, dans le monde du football, toutes les sélections sont données par un sélectionneur. Dans l’e-football aussi, il suffit de regarder autour de nous. Alors, la Suisse est à des années-lumières du système mis dans les pays voisins, comme la France qui a pour habitude d’organiser un tournoi puis une sélection pour choisir ces joueurs. Cependant, sans staff annoncer autour des joueurs choisis cela fait tâche. 

Heureusement, la fédération s’est appuyée sur les piliers les plus solides de Suisse. « Lubo », « Léandro Curty » rien qu’eux possèdent un palmarès impressionnant. « Topik » évolue actuellement au Borussia e-sport, l’une des meilleures équipes sur FIFA. Enfin, « Cobra » a déjà démontré ses qualités lorsqu’il faut jouer à plusieurs. Une qualité non-négligeable dans les nouveaux formats qui existe dans le monde du jeux-vidéo de football.

Petit point noir (qui peut en devenir un gros en cas de mauvais résultats), ce sont tous sans exception des joueurs FIFA pour une première compétition sur PES avec l’EURO2020.

Des oubliés

Forcément, puisque la communication n’est pas optimale, un gros sentiment d’injustice est perçu par la communauté PES. Même si à l’avenir, les compétitions devraient s’effectuer sur la plateforme d’EA sports. Cela aurait pu être une chance unique pour les quelques acharnés de notre pays qui contribuent à faire vivre le jeu de chez KONAMI.

Affaire à suivre donc, en espérant qu’à l’avenir la fédération essayera d’effectuer un travail de fond ou simplement de faire une conférence de presse afin de répondre à toutes les interrogations.

mm

Julio Mestre

Redakteur

Amoureux de sports, c’est logiquement le premier Pro Evolution Soccer qui a conduit Julio dans le monde du jeux vidéo. N’ayant aucun talent pour les FPS, Dofus sera son MMORPG de prédilection avant de découvrir Rainbow 6 Siège qui ne quitte plus son esprit depuis. Compétitif sur Fifa en club pro, le cast sur Twitch de ce même jeu occupe le reste de son temps libre. Il adore rapporter tout ce qui se passe dans l’univers du gaming via l’écriture ou la vidéo

Mehr von Julio Mestre
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch