Les équipes suisses importantes – Partie 1

Allemagne – Suisse

À l’occasion du lancement du site eSports.ch, je souhaite vous faire découvrir un petit aperçu sur la communauté du sport électronique en Suisse. Quelles équipes fréquentent habituellement les tournois nationaux et les tournois en réseau (LAN party) ? Quels succès et quelles anecdotes se cachent dans notre communauté ?

Dans notre article d’aujourd’hui, je vous présente les quatre premières équipes. Mais ne vous faites pas de souci si votre équipe favorite n’en fait pas partie, ceci est seulement la première partie de notre présentation de la scène du sport électronique suisse !

Allons-y :

Arctic Gaming

Lukas Jakob, également connu sous le pseudo StrangerGlint, était mon collègue en tant que commentateur de nombreux tournois suisses au cours des dernières années. J’ai également eu l’occasion de travailler avec lui lors de l’organisation du championnat suisse League of Legends 2015. Il a lui-même joué activement et pendant longtemps à LoL, avant de décider au début de l’année dernière de voir ce qu’il se passe de l’autre côté : avec la fondation de l’équipe Arctic Gaming, il apporte un énorme soutien à la communauté suisse de League of Legends.

Les deux sélections d’Artic Gaming comptent déjà parmi les meilleures équipes participant aux compétitions nationales. Elles parviennent même régulièrement à éclipser des favoris tels les DeadPixels, mais la malédiction de la seconde position semble peser sur nos joueurs, du moins jusqu’à maintenant.

J’ai eu la chance de pouvoir observer l’évolution d’Arctic Gaming depuis ses débuts et j’ai hâte de voir leurs nouveaux progrès lors de chaque tournoi. Le prochain défi approche à grands pas : La SwitzerLAN 2016 – La chance de remporter leur premier trophée !

DeadPixels

Il s’agit de l’une des organisations fortement représentées au cours de plusieurs jeux : Starcraft 2, Counter-Strike, Hearthstone et League of Legends sont les quatre disciplines de leur équipe. La vaste gamme de jeux est possible grâce à une fusion avec Karnage eSports, une ancienne organisation suédoise.

Après cette fusion, l’équipe a subi quelques changements au niveau de sa composition. C’est pourquoi elle est encore toute jeune (environ 6 mois). En ce qui concerne Starcraft 2, les DeadPixels sont également très forts et les joueurs sont internationaux. Avant tout certainement le joueur sud-coréen Jo Ji Hyun « Patience » qui a déjà occupé plusieurs fois la 3ème place lors de différents grands tournois comme DreamHack et ESL. Au mois de mai dernier, l’équipe Starcraft 2 a participé pour la première fois au championnat DreamHack à Tours et a malheureusement perdu en demi-finale contre TRUE.

Malgré cela, DeadPixels est bien l’équipe de League of Legends la plus forte en Suisse. Si seulement ils avaient remporté cette année le Swiss Gaming Challenge et la qualification pour le 8ème championnat du monde de sports électroniques à Jakarta… Mais malheureusement, pour les Deadpixels, l’équipe de League of Legends est passée il y a deux semaines chez imProve.

Maaischguet

L’équipe Maaischguet a vu le jour en 2008 en tant qu’équipe professionnelle de sport électronique. Remodelée, elle a repris son activité fin 2014. L’équipe est composée de nombreux anciens et sa moyenne d’âge est l’une des plus élevées dans la communauté suisse.

Depuis le début, sa devise numéro 1 consiste à promouvoir et à encourager la communauté. Et les garçons ont un sacré parcours derrière eux. Ils ont certes dû se contenter de la 2ème place en 2015 lors du championnat SwitzerLAN, mais ils ont remporté trois victoires en 2016 : Polylan 2016, E-Event et Swiss Gaming Challenge – le nom inscrit sur chaque trophée est le même : Maaischguet.

Cela signifie peut-être une revanche pour le tournoi SwitzerLAN afin de finir cette année parfaite en beauté ? Malheureusement non, mais cela ne devrait pas poser de problèmes à l’équipe Maaischguet. En même temps qu’a lieu le tournoi SwitzerLAN (du 6 au 9 octobre, Berne, parc d’exposition BERNEXPO), Maaischguet sera dans la délégation suisse qui part à Jakarta avec la SeSF (Swiss E-Sports Federation) pour le 8ème championnat du monde de sports électroniques afin de tenter d’y remporter le titre de champion du monde.

Nous attendons tous ce moment avec impatience et croisons les doigts pour que Maaischguet revienne vainqueur !

mYinsanity

Cet équipe provient des communautés allemande et suisse de Counter-Strike et Call of Duty 4. Depuis que quelques amis ont fondé le clan en 2009, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et l’équipe s’est constamment agrandie au cours des années.

Starcraft 2, Hearthstone, Heroes of the Storm, Counter-Strike, Super Smash Bros : Melee, League of Legends et Dota 2… mYinsanity est active pour tous ces jeux, en partie même à un niveau international. Ils ont atteint leur célébrité notamment grâce aux succès de Starcraft Superstars Stardust et Rain qui ont pu remporter plusieurs victoires lors de diverses DreamHacks. Vient s’y ajouter cette année leur équipe Heroes of the Storm qui est parvenue à atteindre la 3ème/4ème place lors du championnat du monde, ce qui en fait la meilleure équipe occidentale !

De plus, mYinsanity est la première et seule équipe suisse possédant une propre Gaming House à disposition entre autres pour des camps d’entraînement de leurs membres.

 

Ce sera tout pour aujourd’hui. La prochaine fois, nous nous rendrons dans le « Wälschland », comme on dit en Suisse alémanique. La partie 2 de notre série sera consacrée aux grandes équipes de Suisse romande !

mm

Rafael Kink

Kolumnist

Rafael est un connaisseur de longue date de la scène eSports et soutient notre équipe avec son savoir-faire. En raison de son expérience dans presque tous les domaines des sports électroniques ainsi que de la plupart des titres eSport, il n'y a pas de sujet auquel il ne puisse ajouter sa moutarde. Toutes les 2 semaines, vous pouvez découvrir Rafael en action pendant la tea time.

Mehr von Rafael Kink
signaler une nouveauté
Newsletter Sign-Up
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch