Chronique Maniac

Natus Vincere : une couronne à défendre

Alors que les premiers matchs de qualification pour les IEM Katowice ont d’ores-et-déjà commencé, huit équipes attendent patiemment de connaître leurs adversaires pour le Main Event. Parmi elles, Natus Vincere, nouvelle “meilleure équipe du monde” selon le classement HLTV.

Pour cette formation, Katowice représente une double opportunité massive, remporter l’un des tournois les plus prestigieux du calendrier CS:GO et prouver leur suprématie nouvelle. 

Le doute des autres favoris

L’année 2020 aura été un combat acharné entre Astralis, Vitality et Natus Vincere pour la place sur le trône de Counter-Strike. D’autres noms tels que BIG et Heroic ont également créé des vagues en remportant quelques événements mais, par manque de constance, n’ont pas réussi à maintenir leur niveau de jeu. Si le titre de meilleure équipe du monde tend les bras à Natus Vincere, c’est également parce que Vitality et Astralis connaissent une période difficile, dont la durée reste à définir. Pour les danois d’Astralis, après une année tumultueuse clôturée néanmoins de la plus belle des manières, le titre aux IEM Global Challenge, la pause hivernale semble avoir fait des dégâts sur le niveau de jeu ainsi que leur confiance.

Avec seulement 8 maps remportées sur 17 jouées cette année, Astralis peine. Leur deuxième place aux BLAST Global Final a été obtenue dans la douleur avec plusieurs séries à 3 cartes avant de se faire laminer par Natus Vincere en grande finale. Avec un device qui montre un léger ralentissement et des questionnements sur les maps jouées, Astralis ne fait plus aussi peur qu’avant, même si cela pourrait rapidement changer. Pour Vitality, malheureusement, l’annonce de la pause d’apEX fut une réelle douche froide. Cette équipe, qui avait surfé sur la deuxième partie de 2020, emplie de confiance et de bons résultats, se trouve maintenant dans une position très inconfortable. Alors que j’écris ces quelques lignes, je ne sais pas si apEX est censé jouer les IEM Katowice. La santé passant avant toute chose, je souhaite qu’apEX prenne le temps de respirer pour pouvoir repartir sainement de l’avant. Perdre leur capitaine va avoir des répercussions massives pour Vitality et même si cette formation est littéralement bourrée de talents, je peine à les imaginer ravir la couronne de Natus Vincere dans ces conditions. 

Natus Vincere démarre l’année en rugissant

La nouvelle année avait commencé par une défaite contre Liquid pour Natus Vincere lors des BLAST Global Final. Ce résultat avait fait levé quelques sourcils parmi les experts et fait naître quelques doutes dans nos esprits. Ces doutes se sont vite évaporés puisque NaVi n’a pas perdu une seule rencontre depuis ce moment. Huit rencontres d’affilée remportées, un magnifique titre acquis aux BLAST Global Final puis une qualification aisée pour les Spring Finals. Terrassant Complexity, G2, Liquid, Vitality, Astralis, MIBR puis FaZe à deux reprises, personne ne peut décemment remettre en cause l’hégémonie naissante de NaVi. Evidemment, CS:GO est un univers qui évolue à une vitesse faramineuse et les choses pourraient prendre une tournure différente lors des IEM Katowice. Néanmoins, ils sont les grands favoris des IEM. 

Des performances individuelles magistrales

Je ne réinvente pas la roue en affirmant qu’une équipe qui performe base généralement son succès sur la forme et le niveau de ses joueurs. Natus Vincere n’échappe pas à cette règle. Pour le plus grand plaisir de leurs fans, les six joueurs représentant cette structure ont tous fait preuve de solidité récemment. S1mple, deuxième meilleur joueur du monde en 2019 et en 2020, démarre l’année tambours battants avec un rating de 1.38 pour 2021. En guise de comparaison, ZywOo, son plus grand rival pour le titre de meilleur joueur du monde, présente un rating de 1.28 sur l’année. En considérant à quel point les deux athlètes sont proches, l’avance considérable de s1mple est véritablement impressionnante.

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là puisque Boombl4, le capitaine, et Perfecto, l’un des nouveaux joueurs, ont tous deux été nominés comme EVPs lors des BLAST Global Final. Ces deux individus, qui sont généralement en deçà du duo electronic et s1mple, montrent une progression exceptionnelle ces derniers temps. Boombl4 crée de l’espace pour son équipe en prenant beaucoup de risques et en entreprenant la majeure partie des premiers duels dans le match. Quant à Perfecto, son sens du jeu lui permet de faire la différence lors des clutches de fin de round. De plus, B1t, le petit joueur de l’académie, semble prendre sa place et se sentir de plus en plus à l’aise sur la carte inferno. Ses progrès et son impact sont notables sans le moindre doute. Finalement, il n’y a qu’electronic qui pourrait théoriquement faire mieux en cette début d’année puisque flamie fait également preuve d’une solidité retrouvée. 

Un mental plus fort? 

Enfin, l’histoire de Natus Vincere cette année est également une histoire de confiance et de résilience. Cette équipe, qui a connu passablement de moments de tension depuis sa création, et même réputée pour ses conversations énervées, donne une impression de calme et de contrôle. Je désire cependant faire preuve de prudence sur cette thématique. Il est vrai que sur les quelques premiers matches de 2021, Natus Vincere a montré une sérénité rassurante, même dans les moments les plus compliqués.

Les mauvaises langues diront qu’il est toujours plus simple de garder la tête froide lorsque l’on gagne et c’est la vérité. J’attends patiemment de voir comment ces joueurs vont se comporter lors d’éventuelles désillusions. Néanmoins, un mental plus solide a toujours été ce qu’il manquait à Natus Vincere pour finir leur magnifique puzzle. Avec le talent et l’expérience présents initialement dans cette composition, la perspective d’une équipe NaVi plus calme doit donner des sueurs froides à tous leurs concurrents. L’avenir nous dira s’il s’agit réellement d’une nouvelle évolution pour cette équipe, ou si les résultats actuels ne surfent que sur une vague de confiance éphémère. Pour cela, IEM Katowice nous fournira déjà quelques éléments de réponses. 

mm

Mathieu "Maniac" Quiquerez

Chroniqueur

Mathieu 'Maniac' Quiquerez est un des experts de la scène internationale de CS:GO. Ancien joueur professionnel durant plusieurs années, notamment chez LDLC et Titan, également ancien coach pour EnVyUs, il travaille maintenant comme analyste/expert pour les compétitions les prestigieuses du monde.

Mehr von Mathieu "Maniac" Quiquerez
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch