Qualification IeSF pour Jakarta

8ème édition du championnat du monde IeSF

Nous y sommes presque ! Le championnat du monde annuel de la fédération internationale du sport électronique (IeSF) va avoir lieu ce week-end et la Suisse compte comme d’habitude parmi les participants. Dans la catégorie des jeux Counter-Strike : Global Offensive, Hearthstone et League of Legends, la délégation suisse va affronter des équipes et des joueurs du monde entier. La tension monte et les enjeux sont importants. Le gagnant recevra un prix doté de 250 000 € !

La fédération suisse d’e-sports (SeSF – Swiss eSports Federation), sous la direction de Vinzenz Kögler, a organisé cette année les qualifications nationales. Toutes les meilleures équipes suisses s’y sont mesurées. Seule une équipe (ou un joueur de chaque équipe) est sortie gagnante.

L’ensemble était divisé en 3 parties. Pour chaque jeu, deux tournois distincts ont eu lieu entre le 23 juillet et le 23 août. Les gagnants des deux tournois se sont rencontrés le 27 août en direct au Arena Cinema de Fribourg. Le vainqueur de cette rencontre a pu participer à la délégation suisse pour le tournoi de Jakarta.

Dans les trois domaines, les nombres de participants et de spectateurs se sont avérés très concluants pour la communauté suisse en plein essor. Rien que sur le canal Twitch League of Legends suisse allemand, on a pu compter plus de 150 spectateurs. Le tournoi a été retransmis en deux langues. Les autres tournois ont bénéficié de nombres de visiteurs similaires sur chaque canal de diffusion.

1. Qualification

Pendant le premier tournoi de qualification, tout s’est déroulé comme prévu. Les favoris dans chaque jeu ont remporté la victoire, dans de nombreux cas sans difficulté, contre leurs adversaires. La finale League of Legends entre les DeadPixels, le représentant de la Suisse de l’an dernier, et l’équipe KoalaWithaHat composée de joueurs indépendants a été retransmise. L’équipe DeadPixels a remporté la victoire avec un beau 2:0 et a ainsi conclu des qualifications parfaites.

Pour Counter-Strike, les deux favoris se sont également affrontés : mYinsanity et Maaischguet. L’équipe mYinsanity est parvenue à s’imposer de justesse (2:1) et décrocha ainsi sa carte pour la grande finale.

YounTheory, qui faisait également partie de la délégation de l’an dernier, a pu influencer le déroulement du tournoi à son avantage. Il s’est imposé contre Bozo. Ce dernier a été envoyé par YounTheory lors de la « Winner Bracket Final » avec un score serré de 3:2 dans le groupe des perdants « Loser Bracket ». Lors de leur prochaine rencontre en finale, le cas était beaucoup plus clair : score de 3:0 ! Ce qui nous a surpris, c’est que deux des favoris potentiels CleanBandit et Nerdlol de l’équipe mYinsanity n’ont pas réussi à remporter la victoire.

2. Qualification

Tous les noms de la communauté League of Legends étaient de nouveau représentés lors du second tournoi. AG, ERQ, Ecorp, E-Lvet, Qualitas Helvetica – tous étaient présents. Mais cette fois, l’équipe KoalaWithaHat avait la situation bien en main : au cours du premier tour, ils perdirent encore une partie contre Arctic Gaming Dawn, mais ensuite, les jeux étaient faits. Avec de souveraines victoires 2:0 et pas de DeadPixels présents dans le tournoi, la place en finale leur était assurée. Plus rien ne faisait obstacle à une nouvelle rencontre avec les DeadPixels.

Une histoire similaire s’est déroulée lors du tournoi Counter-Strike : Maaischguet ne s’est pas non plus fait prier très longtemps et n’a rien cédé pendant les rencontres. La finale Counter-Strike/Global Offensive devint une seconde rencontre des finalistes du premier tournoi.

28 participants se sont lancés dans la course pour le dernier tournoi Hearthstone. Parmi eux, on retrouvait une nouvelle fois Bozo, CleanBandit et Nerdlol. Mais tous les trois se retrouvèrent rapidement sur le banc des perdants. Même Nerdlol, qui était arrivé le plus loin, plia le genou trois tours avant la fin devant Xerces. Pendant ce temps, Hofme se battait vaillamment au sein du Winner Bracket – du clan des gagnants. Chaque round fut difficile, avec un résultat brillant de 3:2. En finale, il est parvenu à s’imposer avec un score de 2 à 1 contre Mentalist.

Finale à Friburg

Nous y étions ! la liste de finalistes était complète :

League of Legends : DeadPixels vs RunItDownMid

Counter-Strike : Global Offensive : mYinsanity vs Maaischguet

Hearthstone : YounTheory vs Hofme

La salle de cinéma était pleine de spectateurs curieux, les streamers étaient dans les starting blocks et les joueurs attendaient anxieux derrière la scène lorsque le signal de début du tournoi fut donné à 12h30.

C’est Hearthstone qui ouvrit le spectacle. YounTheory, le favori de la rencontre, afficha des signes de faiblesse dès le début et Hofme s’imposa rapidement lors de la première partie. Malgré un mauvais démarrage, YounTheory montra pourquoi il avait déjà remporté ce tournoi : avec un retour incroyable (victoire 4:1), il confirma une nouvelle fois sa participation au championnat du monde de l’IeSF.

La finale League of Legends marqua le second acte. Le champion de l’année précédente, DeadPixels, attendait son adversaire RunItDownMid. Après 23 minutes trépidantes, DeadPixels remporta la victoire, à la plus grande surprise de son concurrent et des spectateurs. Dans la seconde partie, RunItDownMid parvint légèrement à se rattraper une dernière fois, mais cela n’a pas suffi contre les pixels. Rien à faire : DeadPixels s’impose avec un score de 2:0.

Après coup, il y a encore eu un changement pour les membres de l´équipe des DeadPixels étant donné qu’ils jouent depuis le 12 septembre sous la bannière d’imProve.

Counter-Strike : Le dernier jeu en lice était Global Offensive. Mais des problèmes techniques ont jeté une ombre au tableau. C’est avec un peu de retard que la dernière ligne droite du tournoi put débuter, vers 19 heures. Le premier round fut incroyablement serré et dut même interrompu alors qu’il battait son plein.

Un spectateur a remis à l’un des joueurs son téléphone portable, ce qui mit l’équipe adverse en colère. Bien que les émotions étaient en ébullition, la direction du tournoi parvint à garder son calme et vérifia ce qu’il s’était passé. Il fut alors constaté que le téléphone n’a pas été utilisé pour créer un avantage déloyal et le jeu put continuer. Ce fut Maaischguet qui remporta des points lors du premier round.

Le second round fut serré lui aussi. Une fois arrivé à un score de 10 à 10, Maaischguet parvint à se distancer et s’assura ainsi une place dans la délégation.

Vainqueurs

League of Legends : Dead Pixels (maintenant imProve)

Counter-Strike : Global Offensive : Maaischguet

Hearthstone : YounTheory

En route pour Jakarta

Le championnat du monde dure du 6 au 10 octobre. 341 participants de 32 pays s’y affronteront. L’événement a lieu à l’auditorium de l’Ancol Beach City, un gigantesque centre commercial doté de 7 000 m² de plages, au cœur de la capitale indonésienne.

Une liste plus exacte des participants et de leurs pays d’origine, ainsi qu’une description des locaux et du tournoi, sont disponibles sur le site Internet de l’IeSF.

Les joueurs se préparent de manière intensive depuis les qualifications. Ils sont certainement déjà en route pour Jakarta avec la SeSF. Malgré toute cette agitation, nous avons pu saisir au vol un joueur de l’ex-équipe des DeadPixels et discuter avec lui pendant une courte interview de l’e-sport, de League of Legends et de Jakarta.

En conclusion, toute la rédaction de la délégation vous souhaite bonne chance !

mm

Rafael Kink

Kolumnist

Rafael est un connaisseur de longue date de la scène eSports et soutient notre équipe avec son savoir-faire. En raison de son expérience dans presque tous les domaines des sports électroniques ainsi que de la plupart des titres eSport, il n'y a pas de sujet auquel il ne puisse ajouter sa moutarde. Toutes les 2 semaines, vous pouvez découvrir Rafael en action pendant la tea time.

Mehr von Rafael Kink
signaler une nouveauté
Newsletter Sign-Up
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch