Rainbow Six Siege : Finale malheureuse pour BDS

La 6 Open Cup a rendu son verdict dimanche dernier. Les Genevois étaient opposés à la nouvelle équipe de chez TrainHard. Après une finale haletante, les hommes emmenés par BriD n’ont pas réussi à remporter un des seuls trophées manquants à la structure.

La compétition qu’on pourrait rattacher à la « Coupe de France R6 » s’est terminé ce week-end avec plusieurs surprises. Notamment le nouveau pensionnaire de la French League, DeathroW, qui a montré une grosse solidité à quelques mois du championnat de France, accrochant directement la troisième place. Nous avons découvert les « ex-RAMS » qui n’ont pas pu résister à la structure italienne Reply Totem, armée de cinq joueurs français prometteurs. Enfin, TrainHard et Team BDS faisaient office de grandissime favori, seuls équipes Tier 1 du tournoi.

TrainHard convainquant

Plutôt que d’attaquer la performance de la formation suisse, il faut relever la victoire du nouveau roster français. Les mauvaises langues diront que Elemzje et compagnie « ont gardé les strats pour le Six » mais force est de constater que de remporter un « BO3 », face au pensionnaire de Genève n’est pas donné à tout le monde. Une victoire qui pourrait lancer la compagne européenne du capitaine Chaoxys, en difficulté en Europeen League.

Du côté helvétique, il faut laisser passer l’affront et se recentrer sur le championnat afin d’engranger un maximum de point pour s’imposer une nouvelle fois comme meilleure équipe européenne. Sans oublier le championnat du monde qui arrive à grand pas. L’objectif numéro un des joueurs et de la structure dans les semaines à venir. Rappelons qu’ils avaient raté de peu le trophée l’année dernière, et que cette année très peu de formations semblent armées pour les battre.

Des commentateurs passionnés

Il semblait important de relever les moyens mis autour de cet événement. Le magnifique studio Ubisoft de Paris a été réquisitionné pour l’occasion. Donnant lieu un spectacle sublime durant tout un week-end. Évidemment, la production était au rendez-vous permettant des analyses et des cast en plateau digne, des plus grands esport du moment.

Finalement les trois protagonistes visibles du week-end ont tenu leurs rôles à la perfection. Swish, Frenchi ainsi que Kivvi ont su manier humour, travail et passion durant plus de trois jours pour le plus grand bonheur des supporters présents dans le chat. Une prestation qui ne demande qu’à être revu dans d’autres compétitions.

mm

Julio Mestre

Redakteur

Amoureux de sports, c’est logiquement le premier Pro Evolution Soccer qui a conduit Julio dans le monde du jeux vidéo. N’ayant aucun talent pour les FPS, Dofus sera son MMORPG de prédilection avant de découvrir Rainbow 6 Siège qui ne quitte plus son esprit depuis. Compétitif sur Fifa en club pro, le cast sur Twitch de ce même jeu occupe le reste de son temps libre. Il adore rapporter tout ce qui se passe dans l’univers du gaming via l’écriture ou la vidéo

Mehr von Julio Mestre
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch