Servette Geneva Esport : Sur la voie du succès

Avec des résultats en bon et due forme, la structure esportive genevoise est en pleine ascension. Trois joueurs partis pour Paris en octobre, toujours invaincu en TCS eSports League et des belles performances sur Hearthstone, on s’intéresse à l’état du club juste avant la grande SwitzerLan. Avec une petite interview de Lukas « Zaphare » Jakober.

Le Servette Geneva Esport dans les grandes lignes, c’est : quatre jeux, Rocket League, Hearthstone, Super Smash Bros Ultimate et Fifa. Deux académies avec Fortnite et Retimed consacrées à la formation de jeunes pépites. Enfin, l’organisation organise des camps de jeux-vidéo afin de démocratiser auprès du public la pratique régulière et saine de la branche vidéoludique. Un cahier bien rempli pour les différents acteurs proche du bout du lac.

Continuer de progresser

Si l’équipe Rocket League n’a plus rien à prouver, du moins le roaster principal, toute les autres line up peuvent encore s’améliorer. C’est en tout cas la vision du Community Manager Kourosh Canellini : « l’objectif, c’est de toujours faire mieux. Il est évidant que le plus gros du travail a été fait sur Rocket League. Maintenant, il faut commencer à viser l’Europe sur cette plateforme, et nous avons déjà débuté notre parcours avec notre participation de deux de nos joueurs à la Paris Games Week » souligne-t-il. Est-ce qu’il ne faudrait pas, peut-être, se concentrer uniquement sur ce jeu ? Pas nécessairement pour le responsable en communication. « Nous ne sommes jamais fermés à un nouveau jeu. Cependant, nous avons un modèle que nous suivons et nous réfléchissons toujours avant, pour nous lancer dans les meilleures conditions. »

La structure cache aussi un projet différent… des camps ! À l’image du football ou encore du judo, Servette propulse une idée – non pas anodine – car cette manifestation peut permettre d’implanter un peu plus le divertissement vidéo, notamment auprès des parents. « Nous sommes encore au début mais, c’est passionnant. L’encadrement est exceptionnel, compétent et surtout approprié. En plus de plusieurs cours, vous trouverez aussi de la prévention et des intervenants. Vraiment tout pour apprendre du milieu esportif. »

« Pain » à Paris

Revenons à la compétition avec Fifa et surtout le joueur « Pain » qui a eu un tournoi mitigé du côté de la ville lumière. « C’est toujours impressionnant de faire des déplacements, maintenant les règles étaient compliquées. Se qualifier parmi plus de deux miles joueurs pour arriver et jouer des BO1, c’est frustrant. Surtout que le niveau était très homogène, donc tout le monde pouvait être éliminé après un match et malheureusement cette fois cela été moi. » Heureusement, le servettien retient aussi du positif : « Oui, déjà, se qualifier parmi autant de joueurs amène une certaine confiance pour les prochaines échéances. J’ai confiance pour la suite ».

La petite interview Rocket League

Zaphare la star de sa structure est allé se mesurer au gratin européen, dans un premier temps avec son co-équipier Mirrorwing puis prêté à l’équipe Exalty. Avec déjà un joli palmarès le joueur helvétique nous raconte ces dernières impressions avec notamment sa vision de l’esport et la Paris Games Week PGW :

Julio : Peux-tu nous donner ton ressenti sur ta compétition internationale ?

Zaphare : La PGW a été un grand moment ! Nous sommes arrivés jeudi, donc nous avons pu y dormir et aller bien se reposer vendredi. L’événement est énorme si on le compare à n’importe quoi d’autre en Suisse. Il y avait tellement de gens ! Nous y avons rencontré de nombreux joueurs de la Ligue Française de Rocket League et nous avons pu avoir une discussion agréable avec eux. Malheureusement, nous n’avons pas pu montrer notre meilleur niveau. C’était tellement cool d’être là et d’apprécier le moment et de ressentir vraiment tout le battage médiatique sur l’esport et les jeux. Personnellement, j’espère que ce n’est pas la dernière fois que j’y suis allé.

Comment trouves-tu la Suisse en comparaison ?

La scène esport suisse est toujours quelque chose de spécial pour moi. La communauté Rocket League est si bien connectée en Suisse parce que si vous jouez à un haut niveau, vous apprenez à connaître tous les autres joueurs. Tous les LANs en Suisse sont toujours très cool à assister, juste pour voir tous les amis de la communauté RL et avoir une belle compétition. Parce qu’en fait, les autres équipes suisses sont vraiment en train d’améliorer leur jeu et commencent à atteindre un très haut niveau.

Et toi, quelle est ton but ?

Je veux devenir l’un des meilleurs joueurs du monde et constituer une équipe Suisse Rocket League capable de jouer au plus haut niveau dans l’UE ou même dans le monde entier. Je veux continuer à m’améliorer et à m’améliorer, donc je m’étends aux tournois français et autres, mais l’objectif principal est de devenir plus fort et de devenir l’un des meilleurs au monde.

Que penses-tu de l’esport actuel et aurais-tu des conseils ?

Mon opinion sur les sports en général, c’est qu’il y a tant de potentiel, mais beaucoup de gens ont de faux préjugés. En ce moment, nous sommes au début et nous devons tout construire et très souvent, il y a des erreurs dans les tournois ou des erreurs dans le comportement des joueurs. Mais je pense que nous pouvons tous tirer des leçons de ces erreurs et améliorer la situation pour tout le monde. Moi-même, j’essaie de montrer aux autres qu’être calme et non toxique/enragé est bien mieux que d’être irrespectueux. Pour moi, les « games », c’est plus qu’un simple jeu. Je vois la société derrière et c’est génial de voir dans la communauté « RL » en suisse.

 

Vous êtes maintenant au courant, le Servette Geneva Esport est prêt à se lancer dans le grand bain avec peut-être dans ses rangs, un joueur de classe mondial.

 

 

mm

Julio Mestre

Redakteur

Amoureux de sports, c’est logiquement le premier Pro Evolution Soccer qui a conduit Julio dans le monde du jeux vidéo. N’ayant aucun talent pour les FPS, Dofus sera son MMORPG de prédilection avant de découvrir Rainbow 6 Siège qui ne quitte plus son esprit depuis. Compétitif sur Fifa en club pro, le cast sur Twitch de ce même jeu occupe le reste de son temps libre. Il adore rapporter tout ce qui se passe dans l’univers du gaming via l’écriture ou la vidéo

Mehr von Julio Mestre
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch