The Game Awards : l’esport bien présent !

Comme chaque année, les Game Award prennent place au mois de décembre. Si d’habitude seuls les passionnés s’intéressent à cette cérémonie, la pandémie et le manque d’événement physique ont propulsé cette conférence sur le devant de la scène. Elle a même fait une place aux jeux esport.

Prix, Pub, jeux indé, extraits exclusifs, drop de Pokémon Shiny ou encore des « world premier », The Game Awards était sur tous les fronts. Il fallait bien ça pour rassembler plus d’un million de personnes uniquement sur leurs chaines Youtube et Twitch à 01h39 du matin entre la nuit du jeudi 10.12.2020 et le vendredi 11.12.2020. Cependant, nous allons ici nous intéresser aux différents divertissements esportif mentionnés. Entre oublie, classique du genre ou nouveauté, les jeux compétitifs ont eu leur place presque durant toute la nuit. On fait le tour, on fait le tri.

LEAGUE OF LEGENDS TOP 1

Même si la franchise de Riot Games était bien accompagnée dans la catégorie : » Best esport Game ». Elle n’aura laissé aucune chance à Fortnite, Call of Duty : War Zone, ou encore Counter strike : Global offensive. Si « LoL » domine la scène esportive mondiale depuis un petit moment, il reste néanmoins un des seuls jeux à avoir organisé ses championnats du monde. Un événement qui a tenu en haleine une bonne partie de la planète durant un mois ; et qui a sûrement pesé dans la balance. On notera que Rainbow Six Siege n’a aucunement fait partie des nominés. Il reste encore du chemin à parcourir pour nos amis de chez Ubisoft.

Les jeux de combats n’ont pas été oubliés et possédaient leur propre catégorie. Là encore, très peu de prétendants pour l’année 2020. Mortel Combat n’a pas eu de réel concurrent et a logiquement remporté la récompense. Les organisateurs ont même osé le mettre en face de : « One Punch Man A Hero Nobody Knows ». Si le manga est d’un grand intérêt, le jeu l’est beaucoup moins. Nous aurions pu assister au plus grand vol de l’histoire si celui-ci avait remporté le titre. Heureusement, ce n’a pas été cas.

Smash comme prévu

L’éditeur japonais Nintendo commence à prendre ses habitudes durant les « TGA ». Déjà, l’année dernière Super Smash Bros Ultimate avait révélé Joker le personnage venant du jeu Persona 5. Mais cette année, nous avons eu droit à une cinématique digne des plus grands. En effet, Sephiroth est le nouveau membre de la squad « SSBU ». Arrivé dans une vidéo de plus de trois minutes, les fans n’étaient pas habitués à une si belle mise en scène.

La communauté redoutait un nouvel épéiste…, elle est servie ! Trêve de plaisanterie, le héros tiré de la saga Final Fantasy possède une très longue épée ce qui devrait apporter un nouveau gameplay et une manière différente d’aborder les parties.

 

Finalement, nous avons eu droit à une catégorie jeux mobiles ! Peut-être qu’un jeu esport pouvait l’emporter dans cette catégorie. Il était d’ailleurs permis de rêver en voyant les deux premiers nominés. Call of Duty : mobile, sorti trop tard l’année dernière pour être éligible en 2019 faisait figure de favori devant le nouveau jeu de carte provenant de chez « Rito » Legend of Runeterra. Mais ça, c’était avant de découvrir la fin de la liste avec le géant Genshin Impact et le futur lauréat Among US tout deux disponible sur mobile.

Nous pouvons néanmoins déjà nous réjouir du gagnant de l’an prochain – plus esport que jamais – avec League of Legends : Wild Rift

mm

Julio Mestre

Redakteur

Amoureux de sports, c’est logiquement le premier Pro Evolution Soccer qui a conduit Julio dans le monde du jeux vidéo. N’ayant aucun talent pour les FPS, Dofus sera son MMORPG de prédilection avant de découvrir Rainbow 6 Siège qui ne quitte plus son esprit depuis. Compétitif sur Fifa en club pro, le cast sur Twitch de ce même jeu occupe le reste de son temps libre. Il adore rapporter tout ce qui se passe dans l’univers du gaming via l’écriture ou la vidéo

Mehr von Julio Mestre
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch