Valorant – Coup d’envoi imminent pour le tournoi Valorant Champions

Le début du mois de décembre va être très rythmé pour les fans de Valorant, qui ont rendez-vous avec le tournoi Valorant Champions, pendant lequel les meilleures équipes du monde se disputeront le premier titre de Champions du monde de FPS de Riot Games.

Quelques semaines après la fin des championnats du monde de League of Legends, Riot Games remet le couvert pour un nouvel événement mondial, mais sur Valorant cette fois-ci ! La licence FPS, développée par l’éditeur de League of Legends et officiellement sortie en juin 2020, a vu son circuit professionnel se développer petit à petit par Riot Games, qui a largement eu le temps de faire ses preuves dans ce domaine à travers tout le développement de la scène compétitive de League of Legends. C’est ainsi qu’après quelques grosses étapes régionales, le premier championnat du monde de Valorant, baptisé assez justement Valorant Champions, a vu le jour et rassemblera début décembre les seize meilleures équipes du monde.

Ces étapes étaient les composants des VCT 2021, qui est donc le circuit professionnel officiel de Valorant et consistait grosso modo en événements compétitifs nommés Challengers et Masters. Ces derniers ont offert aux différentes équipes y participantes des points de circuit, qui permettaient ensuite de prétendre à une qualification pour le tournoi de fin de saison. Onze équipes ont ainsi pu obtenir leur place pour les Champions, pour y représenter l’Europe, l’Amérique du Nord, le Brésil, l’Amérique Latine, l’Asie du sud-est, la Corée et le Japon. Le VCT Masters de Berlin offrait une douzième place qualificative, alors qu’un tournoi de la dernière chance a permis à quatre équipes, une d’Europe, une d’Amérique du Nord, une d’Asie et une d’Amérique du Nord, de se qualifier également pour venir compléter le casting.

Gambit, favorie et directement qualifiée 

Comme dit précédemment, le vainqueur des Masters de Berlin empochait automatiquement sa qualification pour les championnats du monde de Valorant. Gambit, la structure russe, y a fait un parcours remarquable et s’est logiquement qualifiée après une victoire nette et sans bavure en finale de l’événement (3-0 contre la structure américaine Envy). Elle fait aujourd’hui partie des favoris pour les Valorant Champions.

La victoire de Gambit permet aux européens de Fnatic de se qualifier in extremis aux points de circuit, juste derrière Acend. Team Liquid, absente des fameux Masters de Berlin, ont profité du tournoi de la dernière chance pour se qualifier pour la zone EMEA (Europe Middle East & Africa), qui a donc quatre représentants grâce à la place qualificative empochée par Gambit aux Masters de Berlin.

La zone Amérique du Nord en compte elle trois. La première est occupée par les Sentinels, largement et assez qualifiées aux points de circuit. Envy suit grâce à une belle place de finaliste aux Masters de Berlin et aux points récoltés à cet événement. Cloud9 Blue a réalisé une performance surprenante dans le tournoi de la dernière chance, où d’autres plus gros clients étaient attendus comme 100 thieves, pour ne citer qu’eux.

Le Brésil a vu Team Vikings et Vivo Keyd se qualifier aux points de circuit, et les FURIA Esports ont gagné leur place au tournoi de la dernière chance. En Asie, les X10 et la Team Secret l’emportent également aux points. FULL SENSE complète les qualifiés de cette région via le tournoi de la dernière chance. La Corée est représentée par les Vision Strikers, le Japon par les Crazy Raccoon et l’Amérique Latine par les KRÜ Esports.

Coup d’envoi le 1er décembre 

Le format est simple : les seize équipes sont réparties en quatre groupes de quatre équipes, dans un format à double élimination. Les deux premières équipes de chaque groupe sont qualifiées pour les playoffs, qui vont donc réduire de moitié les prétendants au titre. Toutes les rencontres des phases de groupes sont en BO3.

Une fois les huit équipes sorties des poules, un bracket classique est mis en place, là encore avec des rencontres en BO3. La finale se jouera quant à elle en trois manches gagnantes (BO5).

En plus du titre de première équipe championne du monde de l’histoire de Valorant, la structure qui l’emportera empochera 350.000$ de récompense. 1.000.000$ seront réparties parmi les seize équipes de la compétition, de sorte que même les équipes éliminées en phase de groupe repartiront avec un chèque de 20.000$. 150.000$ iront aux seconds, 90.000$ aux perdants des demi-finales et 40.000$ aux éliminés du premier tour des playoffs.

L‘événement sera à suivre dès le 1er décembre à partir de 15h CET. La finale se tiendra le 12 décembre à 18h. Les Gambit et les Sentinels font partie des favoris, mais d’autres équipes comme Envy, finalistes des Masters de Berlin, ou Team Liquid, récemment remaniée et qui compte d’ailleurs les deux seuls francophones du tournoi que sont les belges screaM et Nivera, pourraient être à l’origine de quelques surprises… car comme vous le savez peut-être déjà, tout peut aller très vite sur Valorant. Il serait dommage de manquer ça, non ?

Nathan Leuenberger

Projektleiter

La fascination de Nathan pour le monde des polygones, des bits et des pixels commença avec le premier Gameboy qu'il "emprunta" à son père. Les jeux sont toujours sa plus grande passion aujourd'hui et ont pris une toute nouvelle signification avec le développement de l'eSport.

Mehr von Nathan Leuenberger
signaler une nouveauté
Follow Us
Stay in the game!

Abonne notre bulletin maintenant!

Follow Us
eSports.ch